Art urbain – Fresque pérenne du complexe du Baron

Opéra, grand gagnant de la fresque pérenne du complexe du Baron

Stéphane Opéra est un artiste issu de la scène Graffiti et Street Art dont il est activiste depuis 1998. Il a travaillé pendant plus de 10 ans en tant que lettreur et directeur artistique en agence et à son propre compte, avant de se tourner progressivement vers un travail d’atelier plus axé sur son univers personnel. Sa peinture, influencée par le graphisme contemporain et l’architecture, dévoile une approche géométrique au travers de compositions graphiques abstraites, incisives et colorées. Influencé, par le Cubisme, le Constructivisme et l’école du Bauhaus, Opéra s’inspire des techniques de ses pères comme Juan Gris, Fernand Léger, Robert et Sonia Delaunay ou encore Francis Picabia.

 

L’artiste a donc proposé une œuvre graphique abstraite, géométrique et colorée reflétant le lieu avec la musique et les sports au cœur de son projet. Des touches de clavier, une forme ronde rappelant un disque vinyle et un palais de hockey sur glace, un quadrillage pour évoquer les buts de hockey, des couleurs jaunes et rouges en clin d’œil aux Renards d’Orléans, puis la lettre « A » élevée ici au rang de symbole renvoyant à l’Astrolabe, repère des musiques actuelles et lieu fête pour tous les Orléanais.

Les votes en chiffres : 330 votes ont été enregistrés, dont une très grande majorité en ligne. Le vainqueur Opéra, a remporté 94% des suffrages.

Participants 293 Inviter